Intervisions pour les pairs aidants, experts du vécu et jobistes

Suite à la journée sur la pair aidance, organisée par le Forum - Bruxelles contre les inégalités en mai dernier, le SMES-B a souhaité mettre en oeuvre concrètement certaines recommandations en proposant des intervisions pour pair aidants, experts du vécu et jobistes.

Les intervisions du Réseau SMES-B, qui existent depuis 1993, ce sont des groupes pluridisciplinaires d’environ dix travailleurs issus des secteurs de la santé mentale et du social. Ceux-ci sont en demande de réponse à leur questionnement par rapport à la complexification des situations vécues par leur(s) public(s) cumulant difficultés psychiques et sociales.

Chaque groupe se réunit mensuellement et est co-animé par deux intervenants. Les groupes sont itinérants : chaque participant accueille, à tour de rôle, les autres dans son institution pour la présenter. Cette démarche permet d’améliorer l’interconnaissance des différents services existants à Bruxelles.

Le SMES-B et la pair aidance

En 2014, le SMES-B constate l’importance de la participation des personnes concernées à l‘élaboration des projets qui les visent. Cela se concrétise grâce à la présence d’un expert du vécu en matière de pauvreté dans le Comité d’accompagnement du projet Housing First et ensuite au sein du Conseil d’Administration du SMES-B.

En 2015, c’est en tant qu’employé qu’un pair aidant rejoint l’équipe d’accompagnement du projet Housing First du SMES-B. Un travail de réflexion et d’élaboration se met en place avant l’arrivée du pair aidant et se poursuit en 2018 avec une demande de reconnaissance officielle de ce type de poste (notamment au niveau des arrêtés de subventionnement).

Des intervisions pour les pairs aidants, experts du vécu et jobistes

Ces différentes fonctions se déploient dans des cadres spécifiques. Ils ne rencontrent donc pas tous les mêmes enjeux. Néanmoins, des questions transversales se dégagent :

  • Quel cadre déontologique pour l’intervention ?
  • L’intégration d’un pair aidant/expert du vécu/jobiste dans un projet ou dans une équipe pluridisciplinaire comporte-t-elle un risque de professionnalisation ? Est-ce un problème ?
  • Jusqu’à quel moment est-on pair ? Et après ?
  • Quelle est l’expertise spécifique du pair ? Quelle est sa complémentarité avec celle du professionnel ?
  • Quelle formation initiale et continue est nécessaire ?
  • Comment gérer la relation, la distance, l’écoute ?
  • Quand le pair aidant/expert du vécu/jobiste va moins bien : que peut-il mettre en place ? Qu’est-ce que l’institution peut mettre en place ?
  • Doit-on adapter le cadre ? Si oui, jusqu’où ?

L’objectif de ces intervisions est de proposer un lieu d’échange autour de ces questions, au travers des réalités de travail des participants, dans un espace protégé et avec des animateurs au fait des fonctions de pairs aidants/experts du vécu/jobistes.

Informations pratiques

Cycle : de novembre à mai
Jour : les premiers lundi après-midi du mois
Prix : 50€ par participant pour l’ensemble du cycle
Pour plus d’information, vous pouvez contacter l’animatrice de ces intervisions, Catherine Gérard.