Le mot populaire d’octobre : Pauvrophobie

Depuis un mois maintenant, le secteur de la lutte contre la pauvreté n’a plus qu’un seul mot à la bouche… « pauvrophobie » ou plus exactement, « lutter contre la pauvrophobie ». Retour sur les différents évènements frappants de cette campagne.

Le projet débute avec la sortie de la « petite encyclopédie des idées reçues sur la pauvreté » orchestrée par le Forum-Bruxelles contre les inégalités. Avec l’aide des services sociaux et de ceux qui les fréquentent, le Forum a identifié 85 idées reçues. Celles-ci ont ensuite été déconstruite de façon argumentée par pas moins de 80 experts.

Dans un second temps, le Forum a organisé, le 12 octobre dernier, une journée de débat autour de ces idées reçues. Ce moment était propice à démonter, en sous-groupes, les stéréotypes sur le chômage, la délinquance, la migration, la prostitution, l’éducation, l’économie, la santé, la jeunesse, etc. Quarante des experts de l’encyclopédie ont pris part aux différents échanges.

Le 16 octobre, le site pauvrophobie.be est mis en ligne. Cette plateforme est une mine d’or. Elle permet d’aborder, de comprendre et de déconstruire les idées reçues sur la pauvreté. Ce site propose une websérie, des témoignages, des actualités, des vidéos, etc. Faites-y un tour, il est souvent actualisé.

Arrive la Journée Mondiale de Lutte contre la Pauvreté du 17 octobre dernier. Le concept à Bruxelles était simple : marcher dans les rues de la capitale pour rendre visible la pauvrophobie. Cette journée a permis d’appeler les différents partis politiques, qui négocient les prochaines majorités, à rejoindre l’une des 19 communes éphémères disséminées sur le parcours. L’occasion pour les élus de rencontrer dans leur « maison » des citoyens engagés et des membres d’associations qui ont dressé, commune par commune, le tableau des mesures politiques problématiques et créatrices de pauvrophobie. Cette journée bruxelloise était co-organisée par ATD Quart Monde, Brussels Platform Armoede, la Fédération des Services Sociaux et Le Forum-Bruxelles contre les inégalités, en partenariat avec de nombreuses associations et organismes actifs à Bruxelles.

Au début de sa campagne, le Forum-Bruxelles contre les inégalités a posé le constat suivant « Les idées reçues sur les pauvres se multiplient. Ces préjugés et stéréotypes, s’ils sont associés à la peur ou à l’hostilité, se transforment en phobie. La « pauvrophobie » mène à une vision collective tronquée de la pauvreté et des solutions à y apporter. Ces représentations fantasmées de la pauvreté ne sont pas uniquement affaire de sens commun. Elles se déploient également au sein de nos institutions publiques et orientent les actions de nos décideurs politiques ». Les choses commencent à bouger mais nous avons encore besoin de vous pour diffuser un maximum ce message.